A l’aube de ta première année.

 

Salut,

 

Une nouvelle petite confidence en ce début de semaine, …, un brun d’émotion et de joie en écrivant ces quelques lignes…

Une citation résume parfaitement cet article :

“L’accouchement : seul Rdv à l’aveugle, où vous êtes sûr de rencontrer l’AMOUR de votre vie !”

et moi j’ai eu le privilège d’avoir 3 Rdv à l’aveugle…

 

 

Bonne lecture !

 

 

A l’aube de ta première bougie, je voulais simplement me confier, me souvenir des quelques heures qui ont précédées ta venue.

 

Le 16 juillet 2017, j’étais la future maman la plus impatiente de la terre à l’idée de te rencontrer. Envie de pouvoir remarcher correctement sans activer “le mode pingouin”, envie de me sentir un peu plus légère … ça paraît vraiment égoïste quand je me relis mais oui c’était bel et bien mon envie du moment. Je pense que toutes les mamans qui arrivent au terme de leur grossesse se reconnaîtront ! Parce que je pense ne pas me tromper en me disant que je n’ai jamais entendu une future maman avoir envie d’un 10 ème mois de grossesse ! Oups, je n’ose même pas imaginer cela !
Comme pour tes frères j’étais persuadé que tu pointerais le bout de ton nez en avance…. et bien tu n’as choisi que 3 petits jours seulement !

 

Il y a cette part d’énigme qu’on ne pourra jamais retirer aux naissances. On ne peut pas prévoir le déclenchement, le déroulement et la venue d’un bébé. Il y a cette partie de magie, de « on ne peut pas savoir quand »…

 

Je n’ose plus sortir dehors, déjà il fait beaucoup trop chaud, et j’ai toujours eu la hantise d’accoucher en voiture ou en pleine rue. Je reste chez moi, et comme c’est bien connu, on préconise de marcher et de faire du ménage à fond pour accélérer le travail !
Alors ma maison est nickel depuis le 1er juillet, et à nouveau le 5, les vitres sont ultra clean, pas un brin de poussière, on pourrait presque s’installer en pique nique par terre dans le salon. Le 10 rebolotte, j’active encore le mode « ménagère », les escaliers ont soufferts avec mes allers et retours mais rien a faire tu ne veux pas venir !

 

Mes parents présents à la maison pour la venue de bebe et surtout pour pouvoir s’occuper des plus grands, nous sommes opérationnels, alors c’est quand tu veux. Les petites contractions qui débutent tout doucement dans la soirée du 16. Et je me souviens de cette phrase de mon papa au moment de se coucher : « je ne te dis pas à demain matin, 😊…. »

 

17/07/2017 – 2h15 : il avait raison mon papa, trop de contractions mais c’est étrange, elles ne sont pas douloureuses du tout. Je ne me souviens pas que c’était aussi facile ????!!!! Direction la maternité ! Monito effectivement beaucoup de contractions mais dilatation encore trop faible, le sage femme me dit ça peut arriver dans quelques heures comme dans 24h… alors retour à la maison à 3h45.

 

17/07/2017 – 5h15 : impossible de me rendormir, et cette fois-ci c’est sûrrrrrrrrr c’est la bonne, la rencontre se fera dans quelques heures, ou plutôt dans 1h tout pile mais nous ne le savons pas encore. Retour à la maternité, bébé a décidé que c’était le moment, alors même pas le temps d’avoir la piqûre magique, j’ai l’impression à ce moment même que je suis entrain d’apprendre le métier à ce monsieur sage femme puisque je lui fais comprendre, que c’est trop tard, bébé est là. Et cette phrase qui raisonne encore lorsqu’il me dit “ce n’est pas possible, votre fille ne peut pas être encore être là” ! Bref j’en rigole aujourd’hui, le jour J c’était pas la même chose.

Et pour le reste, les détails de ton arrivée je les garde pour ton papa et moi-même…

 

Le principal et le plus beau c’est que je peux enfin dire :

“Bienvenue Selena, ma troisième et dernière petite merveille, nous sommes le 17 juillet 2017, 6h15 !
On te regarde, on t’admire, on observe les ressemblances avec tes frères, …

 

Tu auras choisi le 17…. et tu avais bien raison la date parfaite, celle que Lenny ton grand frère voulait : 17/07/17 !

 

Le monde s’arrête, … et pourtant demain tu auras déjà un an !

(La suite, dans quelques jours, lorsque demoiselle aura soufflé sa première bougie !)

 

Articles précédents :

Un mois de toi …

Déjà 2 mois…

6 mois déjà ! Love de mon bébé S.

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *